Mon histoire

J'ai toujours été fascinée par les mots. D'abord parce que je ne les comprenais pas : je suis dyslexique. J'ai passé beaucoup de temps à contempler les lettres, leurs formes, leurs équilibres et leurs dessins sans en comprendre le sens, offrant à mon imaginaire un monde à créer. Lorsque j'ai su lire, tard, je n'ai pas oublié ce rapport plastique à l'écriture et le monde de formes que je m'étais créé. Ainsi, quand je suis rentrée aux Beaux-Arts, mon travail plastique et poétique s'est dirigé naturellement vers le langage, les jeux de mots et les objets qui pour moi n'étaient qu'un. C'est à travers cette série "dose de poésie" que je vous partage aujourd'hui ce monde de formes quotidiennes et si particulières à mes yeux.